Que faire en cas de panne de
pompe à chaleur ?

Équipement de chauffage écologique par excellence, la pompe à chaleur est un moyen de chauffage central résistant et durable. Star des travaux de rénovation énergétique, le système de pompe à chaleur permet de réduire la consommation énergétique et les factures d’énergie. Malgré tout un système de chauffage moderne et fiable, il peut arriver qu’une pompe à chaleur tombe en panne. Il peut y avoir plusieurs raisons à la panne d’une PAC : panne matérielle, mauvais fonctionnement d’un élément chauffant, dommages sur les différentes unités… La technologie de la pompe à chaleur lui permet de cesser de fonctionner si elle détecte un risque pour l’équipement ou pour votre sécurité. C’est le cas notamment des fuites du circuit de chauffage ou de faux contacts dans les circuits électriques. Dans le cas d’une panne totale, c’est alors le chauffage, la climatisation et l’eau chaude sanitaire qui peuvent être coupés.

Pompe à chaleur en panne

Étant donnée la modernité des pompes à chaleur, une panne sur ce type d’équipement de chauffage est rare. Qu’il s’agisse d’une pompe à chaleur air-eau, air-air ou géothermique, la technologie des PAC leur permet de vivre plus de 15 ans avec un entretien régulier. Système de chauffage d’une grande efficacité énergétique, la pompe à chaleur est à la fois résistante, performante et permet d’économiser près de 40% sur les factures d’énergie. Cependant, une PAC en panne ou avec un dysfonctionnement peut conduire à une surconsommation d’énergie pour un confort thermique moins important. Mieux vaut ne pas négliger son entretien et le confier à des professionnels en cas de panne grave. 

Mais comment savoir si votre pompe à chaleur est en panne ? Quelles sont les pannes les plus courantes ? Quelles réparations pouvez-vous faire vous-même ? Que faire en cas de grosse panne ? Chaudière Solidaire vous donne quelques conseils !

Pourquoi installer une pompe à chaleur ?

Le système de chauffage par pompe à chaleur permet, suivant les modèles :  

  • De produire du chauffage
  • De produire de l’eau chaude sanitaire
  • De produire de la climatisation

Pour ce faire, installer une pompe à chaleur suppose de connaître les besoins en énergie du foyer et le fonctionnement de l'installation de chauffage. La pompe à chaleur peut être raccordée aux différents radiateurs via le circuit de chauffage, au plancher chauffant, ou au ballon d’eau chaude pour stocker l’eau chaude sanitaire. En plus d’être un excellent système de chauffage central, l’installation d’une pompe à chaleur peut aussi servir au chauffage de la piscine. C’est encore un moyen supplémentaire de réaliser des économies sur vos factures énergétiques en choisissant une solution de chauffage qui utilise une énergie renouvelable. L’installation d’une pompe à chaleur dure entre 1 et 2 jours selon l’ancien équipement à enlever, la livraison, la fixation et la mise en service. 

La consommation d’énergie d’une pompe à chaleur est très faible par rapport à la chaleur produite. D’ailleurs, le coefficient de performance de la PAC se situe en moyenne autour de 3. Ainsi, installer une pompe à chaleur permet de faire des économies d’énergie pendant plus de 15 ans !

Quelles sont les pannes de pompe à chaleur ? 

Les dysfonctionnements que l’on peut rencontrer sur une PAC dépendent du type de pompe à chaleur que vous avez installé. Il faut alors distinguer les différents fonctionnements :  

  • Les pompes à chaleur aérothermiques qui regroupent les pompes à chaleur air-eau et air-air. Celles-ci captent les calories présentes dans l’air pour les convertir en chaleur servant à la production d’air chaud et d’eau chaude sanitaire dans le cas d’une pompe à chaleur air-eau, et de la production d’air chaud et de climatisation dans le cas d’une pompe à chaleur air-air.  
  • Les pompes à chaleur géothermiques qui captent les calories présentes dans la terre pour les transformer en chaleur. Elles utilisent donc l’énergie thermique. Une PAC géothermique sert à la production d’eau chaude et de chauffage.  
Si les fonctionnements diffèrent, la composition d’une pompe à chaleur change très peu d’un équipement à une autre. On retrouve une unité extérieure qui capte l’énergie, et une unité intérieure qui transforme l’énergie en chaleur avant de la répartir dans le circuit de chauffage. Ces 2 éléments ne sont pas soumis aux mêmes conditions de fonctionnement, et des pannes peuvent survenir en cas de mauvais entretien ou d’une utilisation trop poussée. 

Quelles sont les pannes de pompe à chaleur les plus fréquentes ? 

La plupart des pompes à chaleur sont équipées d’un écran digital permettant d’afficher un repère de panne spécifique. Ce système permet de réagir rapidement en cas de dysfonctionnement et de régler le problème par vous même. 

Les pannes les plus fréquentes sont les suivantes :  

  • Le compresseur ne démarre pas : cette pièce primordiale permet d’augmenter la chaleur captée à l’extérieur pour permettre le transfert de chaleur. Si le compresseur ne fonctionne pas, il s’agit le plus souvent d’une panne électrique ou du disjoncteur qui a sauté. Il est possible également que la sécurité de votre PAC soit activée. 

  • Le compresseur ne s’arrête pas quand il faut : cette panne arrive lorsque le compresseur ne s’aperçoit pas que la chaleur est suffisante. Il peut s’agir alors d’un installation en sous-puissance ou d’une mauvaise quantité de fluide frigorigène. Mieux vaut alors faire appel à des professionnels pour dépanner votre pompe à chaleur. Il est également possible que du givre soit présent dans l’échangeur de l’unité extérieure. Pensez à dégivrer l’unité extérieure en hiver. 

  • Le compresseur est bruyant : il peut s’agir d’un problème de manque ou d’excès d’huile. Le compresseur peut être également ancien dans le cas d’une pompe à chaleur installée depuis longtemps. 

  • Le compresseur est cassé : s’il s’agit d’une panne très rare, c’est également une panne très grave. La réparation du compresseur nécessite un démontage complet et ne peut être fait que par un professionnel.

  • Le détendeur est bloqué : cette pièce permet au fluide frigorigène de perdre en pression pour être prêt à recevoir une chaleur nouvelle. Un dysfonctionnement du détendeur n’est pas une panne problématique, il suffit de vider le circuit de fluide frigorigène. 

  • Le circuit d’eau de la PAC fuit : cette panne peut avoir plusieurs causes :  mauvaise installation de la pompe à chaleur, usure des pièces ou des tuyaux, pression d’eau trop importante dans le circuit. Si les tuyaux sont accessibles, un colmatage peut suffire. Sinon, un dépannage et des réparations plus importantes sont à envisager. 

  • Une obstruction de l’échangeur : en complément du détendeur et du compresseur, l’échangeur permet les transferts de chaleur entre les deux fluides. Cette panne provoque une mauvaise circulation de l’air chaud.

Pompe à chaleur en panne, que faire ?

Selon la panne de votre pompe à chaleur, il existe des manipulations que vous pouvez effectuer vous-même pour permettre à votre PAC de redémarrer ou de fonctionner le temps de l’intervention d’un spécialiste. Dans d’autres cas plus graves, il faut solliciter l’expertise de professionnels certifiés pour dépanner ou réparer votre pompe à chaleur. A l'inverse d’une chaudière gaz qui permet certaines réparations à la main, une pompe à chaleur nécessite une connaissance poussée de l’équipement et de son fonctionnement. La manipulation du fluide frigorigène peut être délicate, tout comme une intervention sur d'autres composants de la pompe à chaleur comme le circuit de chauffage, le compresseur, l’échangeur ou le détendeur.

Pompe à chaleur en panne : ce que vous pouvez faire 

Avant de faire appel à un dépanneur certifié ou un professionnel chauffagiste RGE pour intervenir sur votre PAC, voici quelques opérations à effectuer. Le panneau digital de la pompe à chaleur permet d’afficher des codes d’erreur. Ces derniers vous permettent d’identifier la panne ou le dysfonctionnement. Pour expliciter les codes d’erreur, vous avez 3 solutions :

  • Faire une recherche internet en entrant le code sur votre moteur de recherche. Vous trouverez alors la panne correspondante proposée par le site du fournisseur de l’équipement ou sur des forums spécialisés
  • Transmettre le code d’erreur à un professionnel par téléphone. Il pourra alors vous conseiller quelques opérations pour redémarrer ou réparer votre pompe à chaleur
  • Retrouver le code dans le mode d’emploi ou le manuel d’utilisation de la pompe à chaleur.
Si vos interventions ne suffisent pas à relancer votre équipement, il faudra alors envisager le dépannage de la pompe à chaleur.

Comment éviter la panne d’une pompe à chaleur ?

Dépannage d'une pompe à chaleur

La clé pour garantir la longévité d’une pompe à chaleur à chaleur et éviter les pannes en tout genre : l’entretien. Un mauvais entretien de la pompe à chaleur est souvent à l’origine d’une grande majorité des pannes. Il est donc possible de contourner la panne en amont grâce à un entretien de la pompe à chaleur régulier et minutieux. Voici quelques recommandations facile et rapides pour prolonger l’état de votre pompe à chaleur : 

  • En automne et en hiver, enlever les feuilles qui peuvent obstruer les conduits de l’unité extérieure.
  • Dépoussiérer et laver à l’eau claire et au savon les filtres des unités intérieures.
  • Dégivrer l’unité extérieure lors des périodes de grand froid.  
  • Surveiller la pression de l’appareil.
  • Changer le fluide caloporteur de la tuyauterie environ une fois tous les 5 ans.

Quand entretenir sa pompe à chaleur ? 

Lors de l’installation et de la mise en service de la pompe à chaleur, le professionnel doit vous donner quelques conseils d’entretien ainsi que la fréquence des interventions. L’entretien de la pompe à chaleur par un professionnel est vivement recommandé tous les ans. Depuis le 28 juillet 2020, les entretiens sont obligatoires :

  • Tous les 2 ans pour une PAC entre 4 kW et 70 kW
  • Tous les 5 ans pour une PAC au dessus de 70 kW
Ces entretiens permettent de garantir une durée de vie de votre pompe à chaleur de 15 à 20 ans et d’être couvert par votre assurance si votre PAC venait à tomber en panne. Question budget, comptez entre 150 et 250 € par an. Au-delà d’une maintenance obligatoire, rien ne vous empêche d’effectuer un entretien annuel pour éviter d’éventuelles hausses de votre facture de chauffage.

Nos Artisans Solidaires pour l’entretien ou la réparation de votre PAC

Pour vous permettre de profiter de votre pompe à chaleur aussi longtemps que possible, les professionnels de notre réseau d’Artisans Solidaires sont disponibles dans votre département. Ces experts du chauffage sont formés aussi bien à la pose, l’installation, la mise en service qu’à l’entretien des pompes à chaleur, peu importe leur fonctionnement. Et pour vous permettre d’intervenir lors d’un dysfonctionnement ou pour régler les paramètres de votre équipement, nos installateurs vous expliquent comment vous servir de votre nouveau mode de chauffage : 

  • Réglage de la température d’eau chaude
  • Réglage du thermostat de chauffage
  • Mise en route
  • Redémarrage
  • Appoint d’eau 
L’issue du chantier d’installation de votre pompe à chaleur permet l’édition d’un contrat de maintenance ou contrat d’entretien. Celui-ci vous permet de bénéficier de l’intervention des spécialistes en cas de panne de votre pompe à chaleur.

Nos Engagements

qualibat
bpi
artisans solidaires
isolation solidaires
socotec
socotec
socotec
 

Tous droits réservés ©2020 Chaudière Solidaire - Mentions légales - CGVU - Politique de Protection des Données Personnelles (PPDP)
L’extraction et l’utilisation à des fins personnelles, professionnelles ou commerciales de tout ou partie du site et de sa base de données est strictement interdite.